Jokenstein

le penseur bien pensant

à trop pousser,
on finit par se froisser.

fermer

à trop se froisser,
on finit par danser.

à trop descendre,
on finit par toucher le fond.