les voyages Capitales

décrouvrez le monde

ISTANBUL

turquie

Istanbul, appelé officiellement ainsi à partir de 1930, historiquement Byzance et Constantinople, est la plus grande ville et métropole de Turquie. La population de l'ensemble de l'agglomération stambouliote est évaluée à 15 millions d'habitants en 2014.

Située de part et d’autre du détroit du Bosphore, Istanbul est généralement considérée comme européenne parce que la ville historique est située sur la rive occidentale du détroit. Appelée aussi la « Deuxième Rome », Istanbul appartint d'abord à la Thrace, puis à l’Empire romain dont elle fut la seconde capitale après 395, ensuite à l’Empire ottoman depuis le 29 mai 1453, et enfin, juste après la chute de celui-ci le 10 août 1920, à la République de Turquie, dont elle fut capitale jusqu'au 13 octobre 1923.

Les habitants d’Istanbul sont les Stambouliotes ou les Istanbuliotes. Istanbul s'étend sur les rives asiatique et européenne du Bosphore, qui sépare l’Asie de l’Europe, et relie la mer Noire à la mer de Marmara. La ville d’Istanbul se situe tout près de la faille nord-anatolienne. Celle-ci est une faille active qui a déjà produit plusieurs séismes très destructeurs à l’époque contemporaine. L’étude de la sismogenèse locale laisse craindre avec une forte probabilité qu'un séisme important frappera İstanbul au cours des prochaines décennies.

Istanbul bénéficie d'un climat tempéré, influencé par des zones continentales, mais aussi par les masses maritimes au nord et au sud. Le climat d'Istanbul étant un climat de transition entre le climat océanique, le climat subtropical humide et le climat méditerranéen. Les étés sont assez chauds, avec un air humide mais des pluies limitées. Les hivers sont froids et humides, avec beaucoup de pluies et souvent de la neige, mais ils sont rarement glaciaux. Les printemps et les automnes sont doux et modérément humides.

Métropole à cheval entre l'Europe et l'Asie, carrefour des routes continentales et maritimes, l'histoire a façonné le destin de cette ville aux deux empires (empire byzantin et ottoman), comme le prouvent les différents toponymes qui ont été attribués à cette ville aux trois noms, Byzance, Constantinople et Istanbul qui unissent l'antiquité gréco-romaine, le christianisme grec médiéval et la fascination musulmane.

La ville a perdu la fonction de capitale le 1er octobre 1923, en faveur d'Ankara, capitale de la République de Turquie. Elle est occupée par les Alliés au lendemain de la Première Guerre mondiale (1921-1923), ce qui motive en partie le déplacement de la capitale. À la suite de migrations à partir des années 1950 depuis les villages d'Anatolie, la ville devint rapidement l'une des plus importantes agglomérations d'Europe. La ville comptait 700 000 habitants en 1927, un million en 1950, deux millions en 1960, trois millions et demi en 1970 et finalement plus de quatorze millions à ce jour. La population de l'ensemble de l'agglomération stambouliote est évaluée à 15 millions d'habitants en 2015, soit 18 % de la population turque.

BRUXELLES

belgique

Bruxelles a fêté son millénaire officiel en 1979. Des vestiges de villas romaines sont mis au jour dans des communes bruxelloises jouxtant le centre de la ville, ainsi qu'une voie romaine. D'autres vestiges romains sont découverts à proximité du centre ville durant l'été 2015.

La première mention de la ville apparaît au VIIe siècle. En 979, Charles de Basse-Lotharingie vint installer le siège de son duché dans cette île de la Senne. Cela a servi de référence pour la date de naissance de Bruxelles, même si la construction du castrum et la présence de Charles de France à Bruxelles est mise en doute par de nombreux historiens universitaires.

En 1830; la Belgique indépendante garantie par les grandes puissances (France, Angleterre, Prusse) est alors définitivement installée. Sa capitale est Bruxelles. Commence la révolution industrielle et financière belge.

Le climat de la région de Bruxelles est un climat tempéré océanique[16] comme pour l’ensemble de la Belgique d'ailleurs, cela grâce à la proximité de l’océan Atlantique et du Gulf Stream qui régule le temps grâce à l’inertie calorifique de ses eaux. Le climat est le plus souvent influencé par des masses d'air humides en provenance de l’océan (douces en hiver et fraîches en été), mais aussi (plus rarement) par des masses d'air sèches (chaudes en été et froides en hiver) en provenance de l’intérieur du continent européen.

Le terme Bruxelles est le plus souvent utilisé pour désigner la Région de Bruxelles-Capitale, administrée par un gouvernement dénommé « gouvernement de Bruxelles-Capitale ». La Région est divisée en 19 communes[18], mais qui sont soumises à l’autorité du gouvernement et du parlement de la région.

La présence de l'Union européenne à Bruxelles n'est pas étrangère à divers mouvements de population qui sont engendrés non seulement par l'installation de milliers de fonctionnaires et de leurs familles, mais aussi par l'implantation de milliers de lobbyistes attirés par le centre de décision d'importance mondiale qu'est devenue Bruxelles. Les uns et les autres amènent à Bruxelles des habitudes nouvelles qui influencent la vie bruxelloise dans un sens qui donne à la ville un visage de plus en plus éloigné de celui de ses origines de ville brabançonne. L'évolution de l'urbanisme s'en ressent de plus en plus avec les aménagements successifs du quartier européen et, notamment de la rue de la Loi et de ses environs.

En 2001, Bruxelles ne comptait pas moins de 45 nationalités différentes représentées par au moins 1 000 habitants. Cette mixité d’origine s’est encore beaucoup accentuée depuis.

la ville

le pays

l'accroche

lorem

lorem

lorem

lorem